Le journal de Sylvian Coudène.
Humeurs, humours, musiques, cinéma, et autres libertés provisoires.
"La gravité est le plaisir des sots"
(Alexandre Vialatte)

mardi 22 novembre 2011

De l'usage du concerto pour piano et orchestre en milieu favorable

Les pianistes ont toujours "leur" concerto préféré.
Chez Mozart, quand on les interroge, c'est le plus souvent celui-ci, le 24ème, qui emporte la majorité des suffrages.
Je l'aime beaucoup ; mais aussi le 9ème, dit "Jeune homme" ou encore le 15ème pour son final hyper groovy que j'ai inséré ici il y a peu.
Pour Beethoven, si je les aime tous les cinq, c'est le 4ème qui, avec son premier mouvement "révolutionnaire" parce que lent, me touche le plus, d'autant qu'il est suivi d'un mouvement "tragique" à vous glacer le sang : quand on connait le quotidien de Ludwig à l'époque où il le composa, on comprend mieux.
Je m'arrête là pour aujourd'hui, mais reviendrai sur les autres compositeurs.

Le 24ème de Mozart par Previn avec l'orchestre de la NHK dans le IIIème mouvement  : je ne pense pas que l'Allegretto de l'époque soit aussi vif qu'ici ; je l'aurais préféré un chouïa plus lent (et Previn se plante dans un trait de double-croches, trouvez-le, tiens !) :




Et alors, là, le top !
"Mon" 4ème de Beethoven par Rubinstein !
The greatest, the best, le pianiste au visage marmoréen qui aimait tant déconner dans la vie, la captation que je cherche depuis si longtemps !
Vu 1468 fois : qu'est-ce qui leur faut, aux youtubéens, un décrassage d'oreilles, une révision des neurones, une bombe atomique ?



Et il y a tout le concerto en tapant (c'est simple) : ARTHUR RUBINSTEIN SPIELT BEETHOVEN - KONZERT FÜR KLAVIER UND ORCHESTER No.4 G DUR

2 commentaires:

Kynseker a dit…

Le 24 ? T'es sûr que tu confonds pas avec le 20 en ré mineur bien plus célèbre et célébré ? Ou le 21 et son fameux andante ?

Moi je tape 9 !

S. a dit…

Kynseker, je parle des concertos (de Mozart) que les pianistes préfèrent etnon des plus célèbres.
Tu cites le 20 (le 2è mvmt est le générique de fin d'Amadeus) et du 21, un million de fois entendu, "tube" entre les "tubes". C'est beau, mais on finit par s'en lasser.

Je ne suis pas étonné que tu préfères le 9.